Communication

DOREZ – experts en matériel agricole depuis 7 générations

Les Ateliers Dorez sont constructeurs et négociants en matériels agricoles depuis plus de 200 ans. A l'heure actuelle la 6ème et 7ème génération dirigent l'entreprise. Ils sont spécialisés dans la fabrication de stations mobiles de triage et de traitement des semences dans les années 1980. Ils exportent à l'heure actuelle dans 25 pays.
Ils fabriquent ces machines à la demande du client. Elles ont toutes en commun d'être équipées d'un trieur rotatif Marot. DOREZ – experts en matériel agricole depuis 7 générations   Ils ont conçu en 2013 suite à l'avènement du bio et de la pratique de cultures associées une gamme spécialisée de trieurs mobiles polyvalents pouvant répondre aux besoins suivants : nettoyage moisson gros débit, calibrage de lots, confection de semences, démélange de cultures associées, traitement de semences en option.  Large choix de grilles pour triage de tous types de graines.  ...

les solutions de BORGHI SOFRAM pour le transport, stockage, triage, nettoyage et la conservation des céréales

BORGHI SOFRAM commercialise depuis 25 ans tout le nécessaire pour transporter, stocker, trier, nettoyer et conserver les céréales. La société est l’unique représentant en France du groupe italien BORGHI. Elle apporte son expérience et son savoir-faire pour répondre aux demandes actuelles.
Aujourd’hui, un problème récurrent revient de plus en plus dans les discussions : comment stocker plus longtemps et comment conserver la production céréalière de manière saine ? BORGHI SOFRAM apporte la seule et unique réponse à cette problématique avec l’installation de ses refroidisseurs de céréales. Avec ses machines, Borghi Sofram propose un système de conservation Essentiel et Incontournable à tous les Organismes stockeurs et à toutes les installations BIO. Avec son KLIMAGRAIN, fini les produits chimiques nocifs pour le produit mais aussi nocifs pour la population et la...

Enquête ACTAGA

La FRCUMA est chef de file du projet ACTAGA (Amélioration des Conditions de Travail des Agriculteurs Grâce à l'Agroécologie). Il a pour objectif de partir des besoins du terrain pour identifier et rendre accessible des innovations techniques permettant d’améliorer les conditions de travail.
Nous vous remercions de prendre quelques minutes pour partager votre avis sur ces questions : https://forms.gle/cofTseAqv8NodU8G7 A noter : l'étude porte à la fois sur la filière "grandes cultures", la filière "élevage" et la filière "viticulture". Vous pourrez cocher "non concerné" pour les catégories qui ne correspondent pas à votre quotidien. Ce projet est soutenu par le FACT (Fonds d'Amélioration des Conditions de Travail), en partenariat avec la MSA (Mutualité Sociale Agricole) et les CAAA (Caisses d'Assurance-Accidents Agricoles). Merci de répondre d'ici le 15 décembre 2021....

Le DINA CUMA Emploi : un outil pour faire émerger l’emploi dans votre CUMA !

Diminution des aides familiales sur les exploitations, volonté d’optimiser les chantiers avec du service complet ou évolutions de pratiques au sein des exploitations sont autant de motifs qui poussent les CUMA à franchir le pas de la réflexion de l’emploi partagé. L’emploi en CUMA est multiple, varié et adapté aux besoins des exploitations avec des possibilités de service complet (matériel + salarié) ou d’emploi partagé dans le cadre de l’activité Groupement d’employeur (conduite, ouvrier polyvalent, …).
Pour autant, franchir le cap de l’embauche en CUMA peut faire peur aux adhérents : coût, organisation, engagements, démarches administratives …La FRCUMA Grand Est accompagne les CUMA qui souhaitent se lancer dans cette réflexion sur la main d’œuvre par le biais de la réalisation d’un accompagnement personnalisé nommé « DINA emploi » réalisé par votre animateur/trice de CUMA orienté spécifiquement sur l’emploi en CUMA. Dans ce cadre, la FRCUMA vous accompagne à la carte en fonction de votre projet, de l’émergence de votre projet (définition du besoin des adhérents) jusqu’au...

Le GIEE de la Cuma du Haut-Koenigsbourg en formation

Les 9 et 10 novembre dernier, les membres de la Cuma du Haut-Koenigsbourg de Rorschwihr (68) ont pu suivre une formation de taille douce physiologique des vignes dans le cadre de leur année d’émergence GIEE. Le formateur, Davy Chodjaï (Cambiom), a alterné les sessions théoriques en salle et les sessions pratiques dans les vignes.
Les participants ont ainsi pu (ré)apprendre les fondamentaux de la physiologie de la vigne, et ainsi comprendre les objectifs de la taille annuelle pour optimiser le développement de la vigne et la production de raisin. Les ateliers de taille en situation réelle ont permis aux adhérents de la Cuma de s’exercer à la taille douce physiologique sur des vignes de différents âges. L’objectif de ce mode de taille permet de créer des flux de sèves continus qui vont pouvoir alimenter les bois producteurs de fruits, et améliore la pérennité des ceps. Sur le long terme, l’impact de ce mode de taille...

Triage, nettoyage et stockage du grain : un sujet d'intérêt pour les agriculteurs

Mardi 16 Novembre dernier, la FRCUMA Grand Est, en partenariat avec Bio Grand Est et la Chambre d'Agriculture de la Marne, organisait à Coupéville dans la Marne, un évènement technique sur la thématique du stockage, triage et nettoyage du grain.
L'après-midi a débuté par plusieurs interventions des différents organisateurs de l'événement. Le reste de l'après-midi a été rythmé par différents ateliers, permettant à chaque participant, d'avoir un moment dédié avec les différents exposants.  En effet, une quinzaine d'exposants avait fait le déplacement. Les participants ont pu bénéficier de présentations techniques de la part de différentes sociétés, spécialisées dans la construction de bâtiment ou de machines de triage et nettoyage du grain. Le concessionnaire FCE Manutention et la Banque CIC avaient aussi fait le...

Un toaster dans le Grand Est, ça vous dit ? Retour sur la démonstration de Toastage à Boncourt sur Meuse (55)

Comment gagner en autonomie protéique pour l’alimentation de ses animaux en valorisant les protéagineux ? Quelles graines peut-on toaster ? Le soja, une piste pour une meilleure autonomie protéique en Grand Est ? Combien de tonnages sont nécessaires pour investir dans un toaster ? Etc. Voici une partie des questions qui ont guidés l’après-midi de démonstration organisée par le GIEE de la CUMA des Madeleines (55) le jeudi 4 novembre dernier.
Pour y répondre, près de 80 agriculteurs et conseillers se sont réunis sur l’exploitation de Messieurs Giron à Boncourt sur Meuse (55). La première partie de l’après-midi était consacrée à des présentations technico-économiques réalisées par les partenaires de la journée. Après une présentation de la CUMA des Madeleines, de leur GIEE et de l’exploitation de Mrs Giron, Fanny MESOT, conseillère à la Chambre d’Agriculture de la Meuse, a pris la parole pour rappeler les bases de l’autonomie dans les élevages et les différents leviers activables pour y parvenir. S’en est suivie une intervention...

Retour sur la table ronde FR CUMA Grand Est / JA d'AgriMax !

Lors du dernier salon Agrimax, organisé à Metz les 27-28-29 octobre derniers, s’est tenue une conférence, organisée par la FR CUMA Grand Est et avec la participation des différents syndicats JA de la Région. L’objectif était de faire se rencontrer les jeunes autour de la question de la reprise d’une exploitation en Cuma, d’aborder les sujets qui fâchent et ceux qui permettront de faciliter une installation.
Ainsi étaient présents, Jean-Baptiste Kaiser, secrétaire Général des JA 57, agriculteur dans le nord du département, Augustin Wack, Vice-Président JA Grand Est dans le 67, adhérent de la Cuma de la Rosée, Vincent Doudoux, Président cantonal des JA55 et membre de la commission partenariats de la FR CUMA Grand Est et Raphaëlle Colbe, apprentie à la FRCUMA Grand Est. Les échanges se sont focalisés sur l’avantage et la facilité de reprise qu’offre une exploitation dont une majeure partie du matériel est mutualisé en Cuma : Moins d’investissements à réaliser au préalable, une multitude de...

Découvrez le Rapidlab de BUGNOT

Zoom sur la charrue agronomique mini labour proposée par l’entreprise BUGNOT. Charrue mini labour hors raie de 6 à 12 corps d’une largeur de travail comprise entre 2.00 m et 4.00 m pour une profondeur maxi de 15 cm. La largeur du soc coupe toute la largeur de travail de 13 pouces soit 33 cm. Les intérêts économiques de la Rapidlab sont évidents. La faible profondeur du labour induit des économies d’énergie, pour une charrue portée la largeur de travail peut aller jusqu’à 4.00 m.
Le travail hors raie permet d’avoir un travail homogène par rapport au tassement, sans contrainte des largeurs de pneumatiques. Peu de réglages sont à effectuer, seul l’aplomb et donc la pénétration de la Rapidlab ainsi que la profondeur de roue sont à contrôler, le fait de travailler hors raie permet d’avoir un effort de traction centré dans l’axe de la charrue et laisse le tracteur aller droit. Aucun à-coup lors du retournement grâce au système à chaîne qui procure un grand confort. La Rapidlab peut être équipée de rasettes ou de déflecteurs pour un meilleur enfouissement de la...

Venez découvrir les solutions de SOPEMA à l’occasion de la journée du 16/11

La société SOPEMA est implantée sur la commune de Saint-Pierre, qui fait partie de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne. Le site est accessible depuis les axes autoroutiers de l’A26 et A4 ainsi que des axes routiers Départementaux D77, D5 et D933. Depuis sa création en 1980 par les frères PERREIN, la société SOPEMA s’est spécialisée dans la fabrication de matériels de préparation des sols et betteraviers.
Elle propose une gamme d’outils qui permet d’accompagner les agriculteurs du semis à la récolte ainsi qu'au stockage des récoltes. https://youtube.com/channel/UCiAl5f-_vy99e_jUX5A-w7w  

Pages

S'abonner à Communication

Partenaires