Grand-Est

Comment transformer la Cuma en Pépinière de responsables?

Les administrateurs stagiaires ou auditeurs, c’est la solution la plus évoquée par les Cuma lorsqu’il s’agit d’impliquer graduellement de jeunes adhérents : intégrer au conseil d’administration des administrateurs stagiaires. Seules conditions : avoir déjà repérer quelques candidats potentiels, et avoir leur consentement ! Il peut aussi leur être demandé de garder certains sujets confidentiels. Ces nouvelles recrues assistent aux conseils, peuvent s’y exprimer sans pour autant pouvoir voter. Comme au cours d’une période d’essai, cela permet aux deux parties de se tester sans engagement. Les stagiaires se rassurent sur la charge de travail, le calendrier des réunions, l’intérêts des sujets, leurs compétences, les éventuelles formations à suivre. Les responsables peuvent expliquer sans pression le fonctionnement et les valeurs coopératives, mesurer l’implication, la pertinence et demander l’avis de ces potentielles recrues.
"Si l’on veut que les jeunes s’installent en Cuma, il faut qu’ils puissent s’impliquer", résume Nicolas Billon, le trésorier de la Cuma des Madeleines. Transmettre les rênes de la Cuma à une nouvelle génération, voilà un enjeu important pour de nombreux groupes. Une solution : mettre en place le statut d’ « auditeur » ou d’ « administrateur stagiaire ». C’est d’ailleurs sous cette étiquette que l’actuel président, Romain Marchal, a fait ses...
S'abonner à Grand-Est

Partenaires