Une nouvelle vision de la récolte à la cuma de Champignol-lez-Mondeville

Toutes les actualités
champignol
Afin de préparer leur investissement, 7 adhérents de la cuma de Champignol-lez-Mondeville sont partis à la rencontre de la cuma des Ormes, à Feuges, pour découvrir leur faucheuse-andaineuse ST21 du constructeur canadien Honey Bee (6,40 m). Par Aude MEUNIER

Ce système permet de faire un andain à droite, à gauche ou au milieu. Ainsi il sera possible de déposer 2 andains côte à côte, comme par exemple pour les lentilles, et de les récolter en un seul passage. Par ailleurs, la cuma des Ormes a également investi dans un pick-up à tapis Shelbourne de 3,50 m autonome pour la récolte d’andain. Il peut être monté sur n’importe quelle marque de moissonneuse-batteuse. La cuma des Ormes est satisfaite de ces deux matériels.
Ces échanges ont conforté les adhérents de la cuma de Champignol-lez-Mondeville dans leur projet d’investissement. En outre, ils prévoient l’achat d’une faucheuse-andaineuse et de 2 pick-up, qui seront répartis sur 2 secteurs distincts afin d’éviter la surcharge. L’engagement prévu sur les 10 exploitations (7 en agriculture biologique et 3 en agriculture conventionnelle) est de 500 ha. Les conventionnels pourront palier à l’utilisation de certains défanants pour les cultures portes-graines (luzerne et trèfle).
Ainsi, les cultures seront coupées afin de sécher et de faciliter leur récolte. Notamment le sarrazin et les cultures associées comme la fèverole et le triticale, qui n’arrivent pas à maturité en même temps. De plus, certains adhérents ont déjà rencontré des difficultés en récoltant de l’orge de printemps avec des repousses de luzerne ou de mauvaises herbes. Avec ce système, la culture sera coupée quelques jours avant d’être ramassée. Ce qui permettra aux mauvaises herbes et à la luzerne de sécher et d’éviter d’avoir de l’humidité dans les tas (et donc un tas qui chauffe au stockage).
Toutes les actualités

Twitter cuma Grand-Est

D'autres articles sur le même thème

Le mercredi 31 mars 2021, près de 360 viticulteurs alsaciens se sont déplacés à la journée de démonstration de matériel de désherbage mécanique du cavaillon organisée par la Chambre d’agriculture d’Al

Lire la suite de l'article

En Grand Est, le paysage est tranché, allant de zones d’élevage très marquées aux grandes plaines de Champagne.

Lire la suite de l'article

Durant le mois de janvier dans la section 54/57, la FR Cuma Grand Est a mis en place la vérification générale périodiques en partenariat avec Bureau Veritas sur les tracteurs chargeurs, télescopiques

Lire la suite de l'article