Nouveau cru pour la CUMA des Côtes de Toul

Toutes les actualités
cuma cote de toul
La lorraine est une terre de polyculture-élevage majoritairement, mais il existe des irréductibles producteurs de Vin ! En effet la Lorraine domicilie plusieurs labels viticoles comme les Côtes de Moselle (AOC), les côtes de Meuse (IGP) et enfin les Côtes Toul (AOC) en Meurthe -Et-Moselle. Par Axel Abraham
L’AOC Côtes de Toul représente aujourd’hui 90 ha pour un production annuelle de 500 000 bouteilles, elle ne fait que de s’agrandir puisque chaque année 2 à 3 ha sont implantés.
Seulement comme dans toutes les productions les charges d’outillage et d’équipements sont élevées, la mutualisation est donc un fort levier.
Ainsi la CUMA des Côtes de Toul a été créé en 1990 par une quinzaine de viticulteurs, elle était basée à LUCEY (54) dans le Toulois. Elle répondait à une problématique commune : chacun devait réinvestir dans des matériels et machines récents de vinification (filtre, embouteilleuse et remorque) et d’entretien de la vigne (automoteur, outils divers). L’achat en individuel pour de faibles surfaces ou une faible quantité, n’était (et n’est toujours) pas rentable. De plus tous les viticulteurs se situaient dans un faible rayon géographique, ce qui facilitait la coopération. Ainsi l’achat en commun part le bais de la CUMA permis la modernisation des exploitations à couts des partagés.
Quelques années après, 5 nouveaux adhérents ont intégré la CUMA en investissant dans du matériel d’arboriculture.
Le fonctionnement de la CUMA à 20 adhérents mêlant et rassemblant des utilisateurs d’outils de vinification, de viticulture ainsi que d’arboriculture a bien fonctionné pendant plus de vingt ans.
Suite à l’évolution des exploitations et des productions les équipements d’arboriculture et de viticulture ont petit à petit été revendus, notamment aux adhérents. L’activité de la CUMA fléchit beaucoup, seuls les outils de vinifications étaient encore utilisés par quelques viticulteurs.
En 2015 les derniers adhérents ont décidé de refondre la CUMA, ainsi les parts sociales ont été remboursées aux anciens utilisateurs afin de repartir sur une base saine et juste réglementairement. En 2018 ces derniers rencontrent la FR CUMA, ils procèdent à la mise à jour du K-bis et des statuts afin de régulariser la situation d’un point de vue juridique.
Ainsi aujourd’hui la CUMA est composée de 5 vignerons qui partagent l’ensemble du matériel de vinification. Celui-ci évolue chez chaque viticulteur en fonction des besoins. En effet les machines utilisées ne sont pas nécessaires à des moments identiques ce qui facilite l’organisation.
En somme le filtre possédé par la CUMA a filtré l’an passé 1200 Hectolitres (soit 120 000 L et 160 000 bouteilles), le système d’embouteillage a lui fonctionné sur quasiment les mêmes quantités. Afin de déplacer l’ensemble des outils la CUMA dispose également d’une remorque.
Aujourd’hui la CUMA fonctionne bien et souhaite se redévelopper en accueillant de nouveaux adhérents mais également et surtout en renouvelant le système de filtration ainsi qu’en investissant dans un groupe froid.
Il est certain qu’intégrer de nouveaux adhérents permettra de diminuer le cout de chacun, la CUMA travail à se faire connaitre notamment auprès de la nouvelle génération de viticulteur des environs.
A moyen terme la CUMA souhaiterait investir dans du matériel de viticulture, notamment pour réduire l’usage des produits phytosanitaires. Un projet de GIEE (Groupement d’intérêt Economique et Ecologique) et en cours de réflexion sur ce sujet.

La CUMA des Côtes de Toul est encore une preuve que le collectif permet de sauvegarder l’agriculture et d’aider tous les types de productions peu importe la localisation. On ajoutera qu’un mélange de génération au sein de la CUMA permet des échanges d’expériences riches.
La CUMA est donc à consommer sans modération !
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Le 26 novembre dernier, la Cuma du Haut Koenigsbourg (68) a eu le plaisir d'accueillir la Cuma des Côtes de Toul (54), qui souhaitait effectuer une visite en Alsace dans le cadre de son GIEE.

Lire la suite de l'article

Une enquête générale a été réalisée auprès des CUMA Grand Est pour connaitre leurs besoins et leurs perceptions des services proposés par la FR CUMA Grand Est

Lire la suite de l'article

La cuma de la Vallée de Kaysersberg (68) a été fondée en 1997.

Lire la suite de l'article