Les CUMA ont un rôle à jouer

Toutes les actualités
haute-marne
Avec plus d’une centaine d’installations en fonctionnement et de nombreux projets, le sujet de la méthanisation est au cœur des réflexions stratégiques du monde agricole du Grand est.se pose notamment la question de la logistique la plus adaptée pour l’épandage des digestats liquides. exemple de trois cuma de Haute-Marne réalisant ces chantiers.
La plupart des initiatives sont issues de la réflexion d’agriculteurs soucieux de créer des outils directement intégrés dans leurs exploitations ou d’envergure locale avec assez peu d’acteurs extérieurs. L’enjeu de la réflexion est d’avoir des gise-ments de matières d’origine exclu-sivement ou majoritairement agri-cole pour en évaluer la durabilité et la tarification à court et moyen terme. La technologie la plus pré-sente est «l’infiniment  mélangé», avec des puissances produites de 120 à 250KW, ce qui a pour consé-quence de devoir gérer des milliers de mètres cubes de digestat liquide.

Etre réactifs

Entre facteurs météo, contraintes agronomiques et organisation du travail, les chantiers d’épandage ne sont finalement pas négligeables dans l’organisation des exploita-tions et demandent d’être réactifs. Pour certains, la réponse est claire, avec un recours à des prestataires de services. Mais dans d’autres cas, où plusieurs exploitations contri-buent au projet, les cuma locales existent déjà avec des outils d’épan-dage standard. Tout naturellement, la question se pose donc au groupe de savoir si la cuma doit répondre à ces nouvelles demandes et chercher à adapter son parc avec des outils d’épandage de précision, souvent onéreux.

Pour lire la suite cliquez ICI (pages 11)
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

20 Février 2020

Pour la 4ème édition de notre colloque annuel, nous vous proposons un évènement délocalisé dans l’est de la France !

Lire la suite de l'article

Nous avons le plaisir de vous confirmer que nous avons obtenus collectivement – un report de l'échéance concernant la date butoire d'immatriculation des matériels soumis au SIV.

Lire la suite de l'article

A Avant-les-Ramerupt, dans l’Aube, la CUMA de l’Arcot (26 adhérents) a renouvelé fin 2019 ses tracteurs avec l’achat simultané de 4 Case IH : un Puma 150, deux Puma 200 et un Puma 220.

Lire la suite de l'article